1 mois, 1 ADHERENT

Dans cette section, nous allons mettre à l'honneur chaque mois, 1 membre des Foulées de Cléguer.

Nous allons essayer d'en savoir un peu plus sur lui, sur sa pratique de la course à pied , son rôle dans l'association et sur ses autres passions.

Juillet 2022

Ce mois ci, nous mettons à l'honneur un duo ! elles sont arrivées aux foulées de Cléguer en octobre dernier et ont connu une progression fulgurente ! toujours la banane , elles ont elles aussi apportées leur bonne humeur au sein du groupe.

Je vous présente Amandine et Aurélie

Peux-tu nous parler un peu de toi ?

 

Amandine : 

Coucou, Amandine, 36 ans cette année, originaire de Quéven j'ai posé mes valises à cléguer il y a 15 ans. Je suis maman de deux garçons 12 et 6 ans et travaille dans l'industrie textile ou j'allie métier et passion

Aurélie:

J'ai 32 ans mère de 2 enfants 7 et 12 ans , je travaille depuis mes 18ans a la laiterie/fromagerie de pont scorff. Je vis à cleguer depuis 2015.

Peux-tu nous expliquer comment et pourquoi tu es devenu membres des foulées de cléguer ?

 

Amandine:

Je suis devenu membre des foulées car j'en avais ras le bol que mon binôme me plante pour aller courir , plus sérieusement je lui ai proposé qu'on intègre une association afin de partager notre passion et rencontrer du monde.

Aurélie :

Cela faisait déjà une belle année que je naviguais sur le site des foulées mais étant déjà dans une association de renforcement musculaire je ne pouvais cumuler les deux. Et finalement en sept 2021 , le renfo n'ayant plus de coach j'ai décidé de tenter les foulées.

 

 Depuis combien de temps pratique tu la course à pied et qu'est ce qui t'as amené à mettre des runnings et à courir ?

Amandine:

J'ai commencé il y a trois ans lorsque je devais accompagner les élèves de l'école au triathlon. Alors qu'il est 8h30 je suis en basket devant l'école le directeur m'annonce que la sortie ne se fera pas. Si je rentre chez moi j'ai rien à faire alors je me rends à l'évidence que je n'ai plus le choix. J'ai fait ma première heure de footing.

Aurélie:

Personnellement, j'ai commencé à 16 ans par les 6h de scaers puis j'ai joué au yoyo entre les naissances de mes enfants. La lassitude de courir seule me faisait souvent abandonner. (Et la grande problématique c'est que je n'ai aucun sens de l'orientation ) Amandine a réussit à me sortir sur du long terme en me lançant un objectif course AURAY VANNES ( quelle idée mais bien sûr, un semi marathon , n'importe quoi ! ) et finalement cela a carrément été un beau début.

As-tu pratiqué d'autres sports avant le trail ? si oui lesquels et peux tu nous expliquer  un peu ton parcours?

Aurélie:

J'ai fait de la natation pendant 8 ans étant enfant. Un peu de gym, danse...

Amandine:

J’ai pratiqué pendant 10 ans la gymnastique et 25 ans le basket au CS Quéven et CEP Lorient. J’ai toujours cette envie de reprendre le basket dans un coin de ma tête mais pour le moment ma vie personnelle ne me me permet pas.

 

As tu un grigri ou un objet fétiche pour le sport ?

Amandine :

Je ne suis pas fétichiste mais j’aime beaucoup le maillot des foulées

As-tu d'autres passions ?

Amandine:

A part le trail j’aime beaucoup les voyages et je passe beaucoup de temps à coudre.

 

Un petit proverbe que tu aimes bien ou un leitmotiv d'avant course ?

Amandine : 

« Seul on va vite, ensemble on va plus loin...» partager savoir faire et savoir être avec les autres.

Aurélie:

Seule on va vite mais a deux nous allons bien plus loin

 

Un dernier petit mot pour finir les filles?

 

Amandine:

Ravie d’avoir rejoins l’association en septembre dernier. J’ai rencontré des personnes formidables, de bons conseils. C’est toujours un réel plaisir de se retrouver le mardi, le jeudi ou encore le dimanche. Merci de votre accueil dans la famille des foulées.

Aurélie:

M'inscrire au foulées a été une révélation sur le monde du trail, une passion découverte et surtout la rencontre de personnes avec un coeur énorme... La plus belle décision de 2021. Merci au adhérents des foulées pour leur accueil quelque soit le niveau que l'on peut avoir!

 

aurelie et amasine interview.jpg